Stupéfaction. En France, le nombre de cancers de l’enfant n’a jamais diminué : en 2020, il a touché 2840 enfants et adolescents et 2450 en 2000 (source : Grandirsanscancer.com). Augmentation de 16% en 20 ans. Ni régression. Ni stabilisation. Mais augmentation.

Et dans la population globale ? Le nombre de nouveaux cas de cancer a t-il évolué ? Ici, la progression de nouveaux cas est de 36% en dix huit ans ! Voici un graphique réalisé à partir des chiffres donnés dans le Plan cancer 1 et dans Cancer – l’essentiels des faits et chiffres édition 2019.

Que pouvons-nous en dire ? Une augmentation du nombre de morts annuels très maîtrisée : 5% Alors même que l’augmentation de nouveaux cas annuels est de 36% en 18 ans. C’est très encourageant.

Et c’est grâce à la baisse du taux de mortalité TSM entre 2010 et 2018 (annuellement de 2% chez les femmes et de 0,7% chez les hommes) que cette maîtrise a pu se réaliser.

Mais l’augmentation de nouveaux cas annuels est (très) forte. Elle ne peut qu’interroger. Comment expliquer cette montée en puissance des nouveaux cas ?

Si nous prolongeons la tendance de façon linéaire, devrons-nous constater, en 2036, plus de 516 000 nouveaux cas annuels ?

Quels sont les facteurs principaux dans cette augmentation ? Le rapport de l’IGAS sur le Plan cancer 3 établi en 2019 revient sur cette question. Voici le lien vers cette publication. Sur laquelle nous reviendrons dans notre prochaine brève..

Share This