Les chiffres sont très importants en valeur absolue. Personnes en traitement : 2,637 millions (chiffre de 2017). Nouveaux cas déclarés en France métropolitaine en 2018 : 382 000 personnes, 54% chez les hommes, 46% chez les femmes. Le nombre de décès par cancer en 2018 : 157 400 personnes57%  chez les hommes, 43% chez les femmes. Autre grande nouveauté : les données comparent les données entre 1990 et 2018 et tracent ainsi les évolutions.

Copyright : Observatoire de la santé

Tous cancers confondus, le risque de cancer s’accroît chez la femme.

La mortalité tous cancers confondus baisse, de manière plus prononcée chez l’homme (-1,8 % par an) que chez la femme (-0,8 % par an). Bonne nouvelle !

Mais l’incidence (les nouveaux cas annuels) tous cancers confondus est stable chez l’homme (+0,1 % par an) alors qu’elle s’accroit chez la femme (+1,1 % par an) reflétant une augmentation du risque de cancer. 

Exemple avec le cancer du poumon

L’incidence (+5,3 % par an) et la mortalité (+3,5 % par an) du cancer du poumon enregistre la plus forte progression chez la femme : une progression liée à l’augmentation du tabagisme.

*Ces chiffres sont issus de rapports de Santé publique France et de l’Institut national du cancer parus le 2 juillet 2019. Source

Share This